Kevin et Daniel – Journal de leur Voyage en la Souisse primitive

Greifensee, mille pieds dans sa longueur ; beau village gardé par un fort grand castel et qui jouxte un lac qui portoit le mesme nom. Sur la rive qui lui faisoit face le lieudist Maur recevoit un tournoi de grands et petits esquiffes.

La seigneurerie de Genève fit cest honneur à MM Kevin et Daniel de desfendre ses couleurs sur le lac prescedemment nommé, en compagnie de gentihommes de la Souisse. S’estant rendu à Maur, on leur fit cest honneur d’une longue harangue, estans decouvers les uns et les autres, en présence de plusieurs Allemans et Romans qui estoient sous la pluie avec eus. Il leur fut dist entre autres diveres sujets que de bleu, on est les meilleurs ou quoi ? Sur ce quoi un grand repas fut donné durranst le quel, il fut expliqué la marche du monde ainsi que d’austre choses qu’il escoutèrent silancieusement.

Le lensdemain ils prenoient part au tournois qui se faisoit sur de grands esquiffes à huit rameurs, les leurs estant tous vétérans de plusieures guerres est combats divers.

L’esquipage faisoit tanst et ci fort qu’ils s’apretoit à bastre maisme iceux qui avoient fais bien moins de combats divers duranst leur vie. Mais la malmort se prist à eux, les faisant se heurter sur un austre esquiffe qu’ils depassoient justement, sans quoi ils eussent esté second de sept esquiffes aux esquippages moultement plus jeunes (moins de guerres est combats divers).

Le seigneur de Genève qui se trouvoit justement sur l’esquiffe fit fort remarques desplaisantes à l’arbitre et l’accusoit en termes peu civils de mille maux dont icelui n’avoist cure disan qu’il avoist fai son travail et puis c’est tout.

Il n’en demeuroit pas moin que l’esquipage ayant montré force vigueur et qualités, il esperoit remporter le tistre de Champions de la Souisse d’Iceux qui ont faist moulte Guerres, dans quinze journées.

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire